//
épargner sur son livret a

Epargne

Livret A, les collectes positives s’enchainent !

Les dernières données publiées par la Caisse des dépôts sont formelles : le Livret A enchaîne les collectes nettes positives depuis les 6 derniers mois. Et ce n’est sûrement qu’un début puisqu’en août dernier, son taux a été maintenu à 0,75 %. Une très bonne nouvelle pour le produit d’épargne le plus vieux et le plus populaire de France !

Un taux stable et inchangé en 2016

la-collecte-du-livret-a-en-forte-hausse-en-janvier

Ces dernières années, ça n’a pas été le grand amour entre le Livret A et les épargnants français. Rappelons en effet qu’en 2015, ils étaient près de 50 % à avoir retiré la presque totalité de leurs économies (soit près de 4 milliards d’euros fin 2015) afin de les placer ailleurs. La cause : une baisse progressive du taux du livret, ce dernier étant passé de 1 à 0,5 %. Mais début 2016, le taux a connu une progression de 0,25 %, passant ainsi à 0,75 %. Depuis, il est resté inchangé pour la plus grande joie des fervents défenseurs du livret d’épargne français.

Livret A, le retour en grâce !

Après avoir perdu près de 50 % de ses épargnants l’an dernier, le Livret A reprend aujourd’hui du poil de la bête : la collecte a en effet atteint son niveau le plus élevé depuis 2014 ! Soit plus d’un milliards d’euros de dépôt ce mois d’aout 2016 ! A noter également que le bilan a atteint plus de 2 milliards d’euros depuis le début de l’année. Et avec les intérêts capitalisés, l’encours global est estimé à plus de 250 milliards d’euros fin août 2016, contre plus de 360 milliards d’euros en 2015. Une belle revanche pour le livret A qui est visiblement en passe de redevenir à nouveau le produit d’épargne préféré des Français.

Le livret des épargnants plus aisés ?

livret-a-collecte-1

Bien que le livret A soit un produit d’épargne populaire, donc ouvert à tous, il semble qu’il attire également nombres d’épargnants aisés : il a en effet été noté qu’en 2015, 3,7 % des Livrets A dépassaient le plafond de 22 950 euros. Or, la majorité de ses encours est détenue par une poignée d’épargnants seulement : en effet, c’est plus de 106,4 milliards d’euros (soit 43,5 % des encours) qui sont aux mains de seulement environ 4,7 millions des détenteurs de Livrets A (7,7 %), chacun disposant de plus de 19 000 euros. Quant aux détenteurs qui disposent  moins de 15 000 euros sur leur Livret, ils ne sont que 11,3 % mais contrôlent cependant 58,2 % des encours (soit plus de 140 milliards d’euros !)…

Et bien que les dépôts ne puissent excéder la limite de plus de 20 000 euros, l’encours peut cependant être plus élevé grâce à la capitalisation des intérêts. Avantages que les épargnants français sont bien décidés à profiter, puisqu’ils commencent à devenir de plus en plus nombreux à y (re)placer leurs économies.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !