//
épargner sur son livret a

Epargne

Le doublement du plafond, une mesure utile ?

Tout au long de la campagne présidentielle, les médias n’ont cessé de parler des propositions faîtes par les candidats. En l’occurrence, nous avions beaucoup entendu parler du relèvement du plafond du Livret A. L’idée étant de permettre de financer davantage la construction des logements sociaux via l’épargne supplémentaires qui serait attirait sur le placement préféré des Français.

Or, cette semaine, le patron du groupe bancaire BPCE (François Pérol) a précisé que le relèvement du plafond n’était pas une chose utile, puisque la mesure serait coûteuse pour l’État. Selon lui, la mesure n’apporterait aucune épargne supplémentaire puisque les Français vont seulement procéder à un transfert d’épargne depuis un produit fiscalisé vers le Livret A. François Pérol en a également profité pour rappeler que seuls 9% des titulaires du Livret A détenaient ce produit avec un plafond atteint. Par ailleurs, cette même part de titulaires détient 50% des encours, soit plus de cent milliards d’euros en ce moment.

Toujours selon ce patron du groupe bancaire en question, il n’y aurait donc aucune création nouvelle d’épargne, puisque dans un sens l’État perdra sur des intérêts qu’il ne pourra plus taxer. Cette mesure s’adresse donc clairement aux personnes aisées et non au 91% de titulaires qui ont quelques centaines à quelques milliers d’euros sur leur Livret A. Cependant, rappelons qu’il faut relativiser, car il existe des supports bien plus rémunérateurs avec certaines conditions de risques ou de blocage du capital pendant une certaine période (compte à terme notamment).

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !