//
épargner sur son livret a

Epargne

L’impact d’un éventuel doublement du plafond du Livret A

 

François Hollande, candidat à la présidentielle 2012 a émis l’idée de doubler le plafond du Livret A, il y a quelques semaines, et d’en faire de même avec d’autres produits d’épargne comme le LDD par exemple. Le candidat PS affirme vouloir collecter 15 à 20 milliards d’euros supplémentaires dans le but de favoriser la construction de logements sociaux. Cet article se penche sur les conséquences qu’auraient une telle mesure à court/moyen terme.

Au total, deux millions de français seraient concernés par cette hausse puisque ces personnes ont un Livret A plein à hauteur de 15 300 euros. La proposition déjà lancée en 2009 par le Cerf et la Fondation Concorde avait pour objectif de financer les très petites entreprises (TPE) en récupérant une partie des fonds de l’épargne. Or, le candidat à la présidentielle souhaite utiliser cette même épargne totalement dans le but de construire des logements sociaux.

Ce qui semble poser problème, ce n’est pas en soi l’idée de financer la construction de ces mêmes logements, mais plutôt le détournement de l’épargne des français. En effet, d’autres dispositifs d’épargne deviendraient inintéressants à supposer que le plafond du Livret A passe à 30 000 euros. Pour être plus précis, un épargnant ne voudra plus se casser la tête à déposer un peu de son épargne sur le LDD (qui finance les TPE et PME), si le plafond du Livret A assez conséquent. L’épargnant classique cherchera plutôt à s’orienter vers un produit simple, fiscalement intéressant et avec le plus gros plafond possible.

Une telle mesure viendrait donc diminuer potentiellement le cumul de l’épargne sur d’autres produits aux caractéristiques similaires. Rappelons que le LDD (Livret de Développement Durable) est un produit au même taux de rémunération que le Livret A, qui cependant connaît un plafond bien plus faible à 6 000 euros.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !