//
épargner sur son livret a

Epargne

Livret A 2018, le taux pourrait rester figé pendant deux ans

Fin septembre, le gouvernement a fait part des réformes fiscales prévues pour 2018. Pour ce qui est du Livret A, l’exécutif prévoit de maintenir son taux à 0,75 % pour les deux prochaines années. Pourquoi cette décision ? Bonne ou mauvaise nouvelle ? Y aura-t-il des conséquences ? Toutes les réponses dans notre billet.

Le taux sera maintenu à 0,75 %

Cela fait maintenant plusieurs mois que le Livret A est maintenu à son taux le plus bas, soit 0,75 %. Rappelons que le taux actuel est bien au deçà de l’inflation moyenne. Il faudra pourtant s’y faire, car il semblerait bien que ce chiffre va rester en place pour encore deux ans, soit jusqu’en 2019, alors que normalement le taux est revisité au moins deux fois par an, soit tous les six mois.

Pour le plus grand bien

Le gouvernement explique cette entorse au règlement par une volonté d’alléger la charge des bailleurs sociaux qui sont financés par les fonds collectés par le biais du Livret A. Ces derniers comptent aussi parmi ceux qui sont touchés par la baisse des aides personnelles au logement (APL).

Rappelons que ce n’est pas la première fois que le gouvernement prend de telles mesures : en 2016, le gouverneur de la Banque de France avait déjà maintenu le taux du Livret A à 0,75 % pendant un an, le but étant de « réduire la volatilité du taux du placement ».

Or c’est exactement cet argument qu’a avancé le Premier ministre Édouard Philippe. Ce dernier avait alors assuré que le but est de « faire en sorte que le taux du Livret A soit stable, qu’il ne bouge pas, qu’il ne descende pas pendant une période de temps », avant d’ajouter que « les épargnants n’y perdront pas ». Reste à savoir si l’initiative va vraiment porter ses fruits ou pas.

Quelles conséquences pour les épargnants ?

A priori, l’initiative devrait permettre aux épargnants de gagner environ 10 euros, notamment pour les livrets moyens dotés d’environ 4 000 euros. Cela n’empêche cependant pas le Livret A de perdre quelque peu de son intérêt pour « les gros épargnants », ce qui est bien dommage, car le produit d’épargne commençait tout doucement à remonter la pente après plusieurs mois difficiles.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !