//
épargner sur son livret a

Epargne

Epargne : pourquoi le Livret A est toujours intéressant ?

Avec la baisse des taux, le livret A n’est plus en mesure de compléter sa mission principale, celle de financer le logement social. Pourtant, ce produit d’épargne a toujours la côte auprès du grand public pour ainsi dire qu’il garde sa popularité en dépit de son faible rendement. Il a même connu un rebond au début de l’année.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le livret se porte très bien, comme si les épargnants redécouvrent à nouveau ses bienfaits en matière de placement. Pour cause, on enregistre un total de 7,28 milliards d’euros collectés sur les 61 millions de livret A. Selon les données publiées par la Caisse des dépôts, cette somme a été générée entre la période de janvier à avril. Or, sur la même période, le chiffre s’élevait à 750 millions d’euros de décollecte l’an passé.

Le livret A reste attractif, même avec un taux aussi faible

En août 2015, le taux du livret A a baissé à 0,75%, et depuis, il est resté inchangé. Si on retire l’inflation de 2016 (0,2%), le taux réel s’établit à 0,55%. En un peu plus clair, si l’on place 10.000 euros sur son livret A, il va rapporter 55 euros dans la mesure où le taux ne subit pas un abaissement.

Tous ces facteurs ne semblent pourtant pas atteindre les français qui continuent à mettre leur argent dessus. Ce qui nous amène à nous interroger sur les qualités du produit en question.

Les qualités rarissimes du livret A

En effet, le livret A et son corollaire, le  livret développement durable et solidaire possède des qualités rares que vous ne trouveriez pas chez les autres produits de placement. Tout d’abord, les fonds générés sur le compte restent disponibles à tout moment. Quand le propriétaire a besoin d’argent, il peut en retirer sur son livret en liquidités. Puis, c’est un produit défiscalisé et exempt de cotisations sociales. Assorti de ces avantages, le livret A reste plus intéressant qu’un produit présentant des rendements autour de 1%.

L’arrivée du nouveau chef d’Etat au pouvoir et d’un nouveau gouvernement qui a l’intention de réformer l’épargne, le livret A pourrait bénéficier d’une stabilité d’ici peu. Emmanuel Macron dit vouloir revisiter la fiscalité sur l’immobilier ou l’assurance-vie, mais ne prévoit aucun changement pour le livret A. De quoi relativiser, car l’exonération fiscale sera maintenue. Il en est de même pour les prélèvements sociaux.

Tout compte fait, le livret A présente une opportunité de diversification quasiment incontournable dans un environnement financier comme le nôtre. Par ailleurs, l’engouement des épargnants n’a rien à voir avec son taux.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !