//
épargner sur son livret a

Epargne

Les taux de rémunération des livrets d’épargne défiscalisés en 2020

Les taux de rémunération des livrets d'épargne défiscalisés en 2020

Les finances personnelles permettent de se prémunir contre les risques de déficits financiers. Au nombre des instruments des finances personnelles, les placements d’épargne apparaissent comme une sécurité financière. Par ailleurs, les institutions financières proposent des livrets d’épargne, presque exempts d’impôts.

Découvrez les taux de rémunération des produits de défiscalisation du capital placé, en 2020.

Le livret A

Le livret A est un produit d’épargne défiscalisé et rémunéré. Les sommes placées sur ce compte sont disponibles à vue. En d’autres termes, le titulaire d’un livret A dispose d’un libre accès au solde de son compte. Il ne nécessite aucuns frais de tenue de compte. De plus, les dépôts sur un livret A ne sont assujettis à aucune forme d’imposition. De ce fait, ni l’impôt sur le revenu ni les prélèvements sociaux ne sont déductibles des intérêts produits.

Dans le détail, le taux du livret A est déterminé par le pouvoir public. Il est actuellement de 0,75 % sans impositions. Les dépôts sur ce compte génèrent des intérêts, par quinzaines entières. Il plafonne ses dépôts à 22 950 euros.

La rémunération du livret A obéi au principe des intérêts cumulés. À ce titre, l’intérêt généré par le placement vient grever le capital, au 31 décembre de l’exercice en cours.

La réglementation prévoit un livret pour chaque personne d’un foyer fiscal.

livret a

Le livret d’épargne populaire (LEP)

Parmi les différents livrets d’épargne, le livret d’épargne populaire intègre une dimension sociale. Il s’agit d’un placement défiscalisé, et destiné aux personnes à faible revenu. Les dépôts liés à ce compte ne sont pas assujettis à l’imposition sur le revenu. De plus, ils ne subissent aucun prélèvement des services sociaux.

Du reste, le livret d’épargne populaire est rémunéré au taux de 1,25 % l’an. À l’instar du livret A, le livret d’épargne populaire obéit au système des intérêts cumulés. La réglementation prévoit un livret d’épargne populaire, par conjoint.

Le livret d’épargne populaire plafonne ses dépôts à 7 700 euros. Les intérêts sont pris en compte pour chaque quinzaine de dépôts.

Le livret jeune

Le livret jeune est un élément essentiel de la finance personnelle. Ce produit d’épargne défiscalisé est conçu pour les agents économiques de 12 à 25 ans.

La rémunération du livret jeune est discrétionnaire. De ce fait, il revient à chaque institution financière d’en fixer le taux. Cependant, la réglementation astreint les établissements bancaires à un taux minimum de 0,75 %. En outre, le livret jeune plafonne ses dépôts à 1 600 euros.

Les intérêts du livret jeune obéissent au même principe que ceux du livret A. Sur cheynet.fr, découvrez les rouages des finances personnelles.

livret de développement durable et solidaire (LDDS)

Le livret de développement durable et solidaire (LDDS)

Le livret de développement durable et solidaire est un placement financier et générateur d’intérêts. Le produit, autrefois connut comme le Codevi, est un compte de dépôts à vue. Par ailleurs, les intérêts générés ne sont soumis à aucune imposition.

Le livret de développement durable et solidaire est rémunéré à 0,75 % l’an. Comme pour les autres livrets d’épargne, les intérêts de ce compte sont cumulés. En outre, ce produit est proposé à raison d’un livret par conjoint. Par ailleurs, il plafonne ses dépôts à 12 000 euros.

En définitive, les livrets d’épargne défiscalisés constituent une assurance financière non négligeable. En raison de leur diversité, ils conviennent à une large catégorie d’agents économiques. Ils sont exempts de toute imposition. De ce fait, vous pourrez vous en servir avec certitude.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !