//
épargner sur son livret a

Epargne

Les 3 pièges à éviter lorsque vous vous lancez dans le trading

Parmi les activités que l’on peut faire au niveau de la Bourse, le trading est l’une des plus lucratives. Cependant, comme pour toutes les activités à fort potentiel, le chemin vers le succès est difficile et parsemé d’embûches. Aujourd’hui, nous allons voir les pièges sur lesquels on tombe souvent quand on débute dans le trading.

Les arnaques

Les marchés porteurs d’opportunités sont obligatoirement soumis à la présence massive d’arnaqueurs en tout genre. Et le trading en ligne ne fait pas exception à la règle, c’est pourquoi il faut faire extrêmement attention quand on va choisir un broker.

Généralement, on repère les arnaques assez facilement. Il peut s’agir d’une plateforme avec une présentation extrêmement soignée et une offre proposant des gains extrêmement rapides.

Les belles présentations ne sont pas conseillées étant donné qu’elles peuvent déconcentrer les néophytes et les détourner de leurs objectifs. Les sites de trading fiables sont souvent très simples afin de faciliter la compréhension des différents rouages du système.

Ensuite, il est très difficile d’obtenir des gains rapides dans le trading. Les brokers crédibles proposent essentiellement des formations et des comptes de démonstration, ce qui suppose donc un apprentissage assez long.

De plus, les plateformes de trading fiables doivent être régulées par les autorités financières des pays où ils opèrent. Pour le cas de la France, il s’agit de l’AMF ou Autorité des Marchés Financiers. Un broker figurant sur une liste noire AMF 2021 est à éviter à tout prix.

effet de levier

Un levier trop élevé

Certaines plateformes de trading permettent aux investisseurs d’obtenir une somme conséquente à rajouter à leur capital de départ. C’est ce que l’on appelle l’effet de levier.

Tout dépend des conditions passées avec le broker, mais cet effet de levier peut atteindre jusqu’à plus de 500 fois la somme initiale. Par exemple, si l’on dispose de 100 dollars et qu’on opte pour un levier de 500, on obtient un nouveau capital de 50 000 dollars.

Cela permet alors d’obtenir une plus-value plus importante que prévu en cas de réussite.

Par contre, et c’est le plus grand danger, les pertes sont également plus élevées si les opérations échouent. Si c’est le cas, les risques d’endettement sont à craindre au plus haut point. De plus, le stress engendré par la pression augmente la probabilité d’échec.

Pour éviter d’arriver à ce point de non-retour, il est préférable de diminuer le levier. Ainsi, les gains seront minimes, mais les pertes aussi.

Dans le cas où vous n’utiliseriez pas de levier, il faut vous mettre en tête de n’investir que ce que vous êtes prêt à perdre. Cela signifie qu’il faut distinguer les avoirs personnels des fonds que vous avez alloués pour votre projet. En aucun cas, vous ne devrez utiliser les avoirs personnels.

impatience

L’impatience

Le trading est une activité de longue haleine. Si la majorité des plateformes proposent des formations et des démonstrations, c’est pour que les néophytes soient performants le plus vite possible. Toutefois, les performances dont on parle dépendent essentiellement du niveau de la personne et de sa capacité à apprendre.

Pourtant, de nombreux débutants tombent dans le piège de la connaissance basique. Une fois qu’ils ont compris les bases, ils pensent être des experts et souhaitent se lancer seuls dans les opérations de trading. La plupart du temps, les résultats sont des pertes conséquentes qui auraient pu être évitées.

Tous les choix que vous faites ont toujours des conséquences. C’est pourquoi il faut agir habilement. On doit exploiter au maximum les comptes de démonstration pour connaître parfaitement le système boursier. Et ainsi anticiper les actions par rapport à toutes les situations possibles.

Cet article vous a aidé ? Partagez-le !